Pattes d’oie, rides d’expression, sillons nasogéniens ou autres plis disgracieux apparaissent votre peau ne vieillit pas de la même façon ni au même moment que les autres.

Inexorablement ? Plus ou moins car aujourd’hui, il est devenu possible de lutter contre ces marqueurs du temps qui passe.

Voici donc toutes les techniques sûres et les innovations anti-âge les plus performantes qui vous permettront de tricher avec le temps…

Si l'on ne peut pas arrêter le temps, on peut le combattre.

Comment naissent les rides ?

La ride se définit comme un sillon linéaire à la surface de la peau du à un repli de l’épiderme et du derme. Le derme est situé entre l’épiderme en superficie, et l’hypoderme en profondeur. Son rôle est de soutenir et de nourrir l’épiderme. Il contient donc des vaisseaux, de la lymphe ( pour apporter des éléments nutritifs) et des fibres (pour fixer l’épiderme tout en maintenant sa souplesse). Elastine et collagène sont conçues par le fibroblaste, cellule située dans le derme, lequel en fabrique constamment. Avec l’âge, l’action des radicaux libres et l’action répétée des muscles, le nombre et la qualité des fibres diminuent. Un déséquilibre apparaît : les rides s’installent.

Quelles sont les zones les plus sensibles ?

Toutes les parties du corps ne vieillissent pas de la même façon ni aux même moment que les autres.

Les zones les plus exposées au soleil se rident plus vite que les zones couvertes. Deux zones sont particulièrement vulnérables :

- le contour des yeux : sa grande fragilité s’explique par la finesse extrême des tissus et par un travail musculaire intense qui favorise le relâchement cutané : nos yeux clignent environ 10 000 fois par jour ! Des signes de vieillissement prématuré peuvent apparaître dès l’âge de 25 ans.

- le contour des lèvres : les lèvres subissent une activité vasculaire intense. Elles sont extrêmement sollicitées et des rides d’expression peuvent apparaître dès 25-30 ans au niveau du sillon naso-génien.

Les rides sont liées à plusieurs facteurs :

- le vieillissement intrinsèque. Le vieillissement de la peau est un phénomène inéluctable lié à votre patrimoine génétique et aux modifications hormonales.

- Facteurs exogènes. La peau est liée à des facteurs environnementaux (soleil,pollution…) et comportementaux (alimentation,sommeil,alcool,cigarettes…) qui entraînent la production de radicaux libres, extrêmement nocifs.

Le soleil a t’il un impact ?

Le rayonnement solaire a une action très agressive vis a vis de la peau. Les radiations solaires accroissent la formation de radicaux libres qui provoquent des lésions irréversibles dans l’épiderme et le derme. Il est donc indispensable d’utiliser, l’hiver comme été, une crème contenant un indice de protection SPF et de limiter les expositions !

Le soleil a cependant des bienfaits puisqu’ils agit sur l’assimilation par l’organisme de la vitamine D, bénéfique pour la peau. Le soleil est donc à consommer avec modération.

Quels sont les différentes rides :

Les rides d’expression : À force de répétition, certains mouvements faciaux tels que froncements, clignements et plissements du nez renforcissent les muscles qu'ils sollicitent; voilà l'origine des rides d'expression. Il est possible de dégager de l'ensemble de ces muscles cinq structures responsables de l'apparition de rides d'expression : Les rides liées à l’atrophie cutanée : se traduisent sur le visage par de fines rides, multiples, correspondant à des plissements irréguliers.

Les facteurs responsables :

Facteurs intrinsèques

Le vieillissement cutané est programmé par le code génétique. A cela s'ajoutent des facteurs endocriniens. La peau est sous l'influence des oestrogènes. Ces hormones activent la synthèse de kératinocytes et de mélanocytes, stimulent la production de collagène et d'élastine, influencent la pigmentation cutanée, améliorent l'hydratation cutanée. A la ménopause, lorsque leur taux chute, l'atrophie, l'atonie et le dessèchement sont brutalement accentués.

Facteurs extrinsèques

La pollution, le soleil, le tabac, l'alcool entraînent une perte de fermeté et de luminosité de la peau. Les UV sont responsables de plus de deux tiers du vieillissement cutané. Les rides d’affaissement : sont liées à la distension, à la pesanteur et à l'atrophie. Les rides liées à l’exposition chronique aux UV : sont des plicatures profondes.

Les rides par âge

A partir de 20 ans : la peau peut montrer des signes de déshydratation. Les bons gestes : démaquillez,oxygénez et hydratez votre peau matin et soir en un préférant un soin non comédogène si vous souffrez d’acné.

A partir de 20-30ans : la peau se déshydrate, sa barrière protectrice se fragilise, le film hydro lipidique s’affine. Des ridules apparaissent, notamment au niveau du contour de l’œil et du sillon naso-génien. Les bons gestes : il s’agit de prévenir les rides en exfoliant une fois par semaine la peau pour éliminer les cellules mortes, en l’hydratant matin et soir et en nourrissant le contour de l’œil. Le lissage de la peau participe à son éclat. Privilégiez les actifs anti-radicalaires

A partir de 35 ans : les rides d’expressions sont souvent déjà installées. Le grain de peau devient irrégulier et les sillons se creusent. De bons soins antirides permettent de reconstituer les propriétés mécaniques (tonicité, élasticité) tout en hydratant la peau et en procédant une fois par semaine à un masque. Il est important d’utiliser une crème de nuit : c’est pendant la nuit que les cellules se renouvellent.

A partir de 40-50 ans : les problématiques changent. Il s’agit de résorber les effets des modifications hormonales( sécheresse cutanée, affaissement des tissus). Les bons gestes :il faut nourrir la peau et réactiver l’action lipidique en privilégiant les soins à base de soja ou d’algues. Les compléments alimentaires sont nécessaires.

A partir de 60 ans : l’affaissement s’intensifie, la peau perd de sa souplesse et de son éclat. Les rides du lion et du sillon naso-génien se creusent. Il faut intensifier l’action lipidique et nourrir en profondeur la peau.

COMMENT VENIR A BOUT DES RIDES ????

-hydrater : Les soins hydratants des yeux ont pour objectif de retarder la venue du vieillissement cutané. Mal hydratée, la peau très fine du contour des yeux est fragilisée, tire, se couvre rapidement de ridules et se marque irrémédiablement. Le regard est un élément important de la beauté. Lorsque la peau est sèche, elle perd de son éclat et apparaissent la formation de stries de déshydratation. Les facteurs environnementaux ou climatiques y contribuent. La pollution, l'air sec des bureaux, le froid en hiver mettent à mal l'épiderme du contour des yeux.

Pour conserver un regard lisse et radieux, profiter de l'application de votre crème hydratante de jour pour bien hydrater le contour de l'oeil. S'il n'est pas conseillé de masser trop souvent cette zone sensible et délicate, il est important de lui appliquer une protection quotidienne. Enfin, vous la protégerez efficacement d'un vieillissement prématuré en vous démaquillant chaque soir avec soin et en appliquant une crème de nuit pour le visage ou un soin contour des yeux spécifique, plus riche en actifs hydratants et tenseurs. Pour cela je vous conseil nos produis révolutionnaire à base de extrait de protéine d'escargot enrichi et en ingrédients actifs. New Today crème visage et eye contour favoriseront la régénération, la nutrition et l'hydratation de votre peau. -Exfolier votre peau : A ne pas confondre avec un simple gommage. Le peeling a pour objectif de faire disparaître une couche plus ou moins fine de la peau pour faciliter sa régénération tout en diminuant, voire en supprimant les défauts tels que le teint terne, les irrégularités, les pores dilatés, les rides et ridules, les taches brunes…

On distingue deux types de peelings : d’abord le peeling dit mécanique ou dermabrasif qui consiste à poncer une partie de l’épiderme pour aplanir le micro relief de la peau et le peeling chimique où il convient d’appliquer une solution permettant de débarrasser la peau de ses cellules mortes. Plus la peau est marquée, plus l’action doit être profonde, Pour cela, vous pouvez utiliser notre kit peeling.

C’est un Concept d'effet peeling et massages révolutionnaire, utilise les sels de la Mer Morte pour rajeunir votre visage en combattant les effets du temps, du stress, de la fatigue et de la pollution. 5 minutes par jour suffisent pour détendre votre visage et lui redonner un teint éclatant !- Eviter le tabac, les expositions solaires intensives.

- Faire de l'exercice.

- Boire beaucoup, réduire la consommation d'alcool.

- Réaliser un démaquillage minutieux pour éliminer les impuretés de la journée.

- Restaurer et maintenir le film hydrolipidique de surface : acides gras essentiels (huile de tournesol, germe de blé, onagre, noix, lin), céramides, extrait de châtaigne...

- Lutter contre la rigidification des fibres de collagène à l'aide d'actifs antiglycation : silicium, silanol. - Prévenir le vieillissement photo-induit avec les filtres anti-UVA, anti-UVB. - Relancer le système d'autodesquamation avec des hydroxyacides : acide salicylique, acide glycolique.

- Lutter contre les radicaux libres : polyphénols, manganèse, sélénium, zinc, vitamines A, E et C, catalase... - S'opposer aux « dermocontractions » avec des actifs « botox-like » : adénosine, Relaxor Bx Complex.

- Stimuler le renouvellement cellulaire : rétinaldéhyde, rétinol, aminokine, Rizolactine, isoflavones de soja, insaponifiables de cacao, opuntia G, Centella asiatica, OPC de raisin, génistéine, fibrocyclamide...

Quels sont les techniques pour lutter contres les rides ?

La médecine esthétique, l’arme ultime contre les rides Désormais, la médecine esthétique s’attaque aux rides les plus profondes et les plus tenaces. Botox, acide hyaluronique…, les nouveaux procédés ne manquent pas. Reste à mesurer leurs avantages et leurs inconvénients. Le collagène, pour un petit air de jeunesse... Technique de comblement des rides aujourd'hui très concurrencée par l'acide hyaluronique, l'injection de collagène reste intéressante, notamment pour traiter les peaux fines ou fragiles. Principe Le collagène est une protéine présente dans la peau, responsable notamment de sa tenue, qui disparaît avec l’âge. Cette disparition produit l’affaissement du derme et des cassures cutanées : les rides. Il suffit donc de remplacer le collagène disparu par du collagène «neuf» par injections. Ce traitement est surtout destiné aux rides superficielles, ridules et cicatrices légères. On a longtemps utilisé du collagène purifié à partir du collagène de derme bovin.

Depuis 2003, il est remplacé par un produit équivalent, proche du collagène humain, naturel et biodégradable. Il existe plusieurs formes de produits selon leur concentration et leur réticulation. Plus ils sont réticulés, et plus leur tenue est durable. Concrètement On injecte du collagène à l’aide d’une très fine aiguille sur le trajet de la ride afin de regonfler les sillons ou d’effacer la cassure du derme.

On peut aussi administrer du collagène par une succession de petites gouttes de produit injectées sous la ride. La séance dure de 20 à 30 min. Il est recommandé d’effectuer deux interventions à 2 ou 3 semaines d’intervalle. Les résultats sont immédiats et excellents, à condition que la technique d’injection soit bien maîtrisée par le médecin. A savoir

- La séance coûte de 150 à 300 € suivant la dose injectée.

- C’est un produit très souple d’emploi et qui pardonne les erreurs puisque, au pire, il disparaît en quelques mois.

- La durée de l’implant est d'environ 6 mois mais peut atteindre 9 mois à 1 an. - Les injections de collagène produisent peu de réactions secondaires. Rougeurs et gonflements légers sont rares et peuvent persister de quelques heures à deux jours.

- Avec les nouveaux collagènes, il n'est plus nécessaire d'effectuer un test cutané préalable. Il n'y a, en principe, pas de risque d'allergie ni de rejet.

- Le collagène tient un peu moins bien que certains acides hyaluroniques, mais il est plus facile d'emploi et n'entraîne pas de "granulation". De plus, le collagène réticulé est un des meilleurs produits en ce qui concerne le travail sur l’ourlet de la lèvre. - Le produit peut laisser une petite trace provisoire claire sur une peau très mate.

- La tenue du produit s’améliore généralement avec la répétition des injections. Le collagène autologue Dans ce cas, on emploie le propre collagène du patient. Après anesthésie locale, la graisse du sujet est prélevée, au niveau de la culotte de cheval par exemple. Elle est alors broyée puis centrifugée afin d’en isoler le collagène qui sera ensuite injecté dans les rides. Avec cette méthode, le risque de rejet est quasi nul, mais le prélèvement et la manipulation sont difficiles et l’intervention demande des conditions d’asepsie irréprochables. Les crèmes au collagène Attention, elles ne provoquent pas la disparition des rides ! Le collagène est en effet une molécule de taille trop importante pour pouvoir franchir la barrière de l’épiderme et atteindre le derme. En revanche, le collagène en crème est un très bon hydratant, qui ne graisse pas la peau. Le botox enfin disponible en France

Depuis 2003, une nouvelle solution antirides est arrivée sur le marché français : la toxine botulinique produite par le laboratoire Allergan et commercialisée sous le nom de Botox®. Le point sur cette technique anti-vieillissement. Principe Les mimiques du visage naissent grâce aux contractions des muscles de la face. A terme, ces mêmes contractions provoquent malheureusement les rides dites d'expression. Injectée à faible dose, la toxine botulique affaiblit et relâche le muscle visé, ce qui stoppe l’évolution des rides d’expression. Comment ? La toxine botulique est une neurotoxine produite par une bactérie (Clostridum botulinum). Normalement, les nerfs fabriquent et transportent une substance chimique (l’acétylcholine) qui permet au muscle de se contracter. La toxine botulique empêche cette propagation et bloque donc la contraction du muscle : elle le paralyse. En dermatologie, cette toxine est reconnue, depuis les années 1990, comme un traitement efficace des rides d'expression. Concrètement Le Botox® est une poudre blanche que le médecin prépare en y ajoutant une quantité variable de sérum physiologique stérile. Le liquide obtenu est injecté à l’aide d’une fine aiguille, en très petites quantités, dans la peau ou les muscles, dans la région des rides à traiter. Les injections sont à peine douloureuses et durent quelques minutes. Au médecin de bien doser le produit et de piquer aux endroits stratégiques. Après une séance d'injection de Botox®, il ne faut ni masser, ni toucher la zone traitée, et contracter les muscles de la région injectée plusieurs fois par minute pendant une heure. Il faut éviter par exemple. Quelles rides ? Les meilleures indications du traitement par le Botox® sont les rides du lion situées entre les yeux, les rides du front et celles de la patte d'oie, au coin des yeux. D'autres plis disgracieux sont parfois traités au niveau du nez, du menton ou du cou. L'utilisation du Botox® dans le traitement des rides du tour de la bouche est plus délicat car les muscles de cette région sont nécessaires pour parler et s'alimenter. A savoir - Le traitement des rides du lion nécessite entre 3 et 7 injections, il en faut 3 à 5 pour le front, et 4 à 6 pour les rides de la patte d'oie. Les effets du traitement apparaîssent sous 24 à 48 heures mais l'effet maximum est obtenu après 1 à 4 semaines. Il dure 3 à 6 mois.

-Le tarif d'une séance d'injections de Botox® varie de 450 à 600 €. Le Botox étant résorbable, il faut refaire des injections deux à trois fois par an.

- Le traitement par toxine botulique peut être utilisé conjointement aux autres techniques esthétiques de rajeunissement du visage. Mises en garde

- En France, seuls les dermatologues et les chirurgiens plasticiens, les chirurgiens spécialistes de la face et du cou et de chirurgie maxillo-faciale sont autorisés à prescrire les injections de toxine botulique pour le traitement des rides.

- Les patients qui sont atteints de myasthénie ou de sclérose latérale amyotrophique ne doivent pas subir d'injection de botox, de même que les femmes enceintes ou qui allaitent. La prise de certains antibiotiques et médicaments contre-indique l'utilisation de Botox.

- Des effets indésirables tels que maux de tête, hématomes, oedèmes, douleurs et légers affaissements des paupières peuvent suivre une séance d’injection.

- Si le produit atteint des muscles non visés, comme les muscles moteurs des yeux, il peut provoquer un strabisme nécessitant parfois de la rééducation. Heureusement ces accidents durent au plus quelques mois après quoi le Botox® se dégrade L’acide hyaluronique, star des antirides Avec le collagène, l’acide hyaluronique est l’autre grand produit de comblement des rides. Plus durable et mois allergène, il permet de faire disparaître les marques de l'âge. Principe L’acide hyaluronique est une substance vitreuse et transparente présente notamment dans la peau où elle comble (avec d’autres substances) les espaces entre les diverses fibres. Il se trouve en grande quantité dans tout organisme vivant jeune et se détruit avec le temps. A 50 ans par exemple, il ne nous reste que 50 % de notre capital d’acide hyaluronique. En médecine esthétique, il s’utilise en injection pour combler les rides. Le produit alors utilisé est une substance de synthèse, biodégradable. Sous la forme d’un gel, il attire l’eau et se mélange à l’acide hyaluronique du derme pour lui redonner son volume initial. Cette technique relance également dans la peau la synthèse d’acide hyaluronique ainsi que de collagène. Le produit se présente sous forme réticulée (dense) ou non réticulée (fluide). La première est plus compacte et stable sur une durée plus longue, de 6 à 9 mois voire plus. La version fluide permet de conserver les effets pendant 3 mois environ. Concrètement Une séance dure 30 minutes. L’acide hyaluronique est injecté dans la peau, sous la forme d’un gel transparent à l’aide d’une très fine aiguille. Sous une ride, il regonfle les tissus et redonne à la peau son aspect lisse et naturel. Parfois, et en fonction de la zone traitée, le praticien peut procéder à une anesthésie locale. Les méthodes d’injection sont les mêmes que pour le collagène. Le praticien peut choisir d’effectuer une injection sous le sillon visé en se laissant guider par la géométrie de la ride. La ride est alors comblée, les tissus étant remontés au niveau de la peau non ridée avoisinante. Ou bien il peut opter pour plusieurs petites injections : une succession de petites gouttes de produit sont injectées sous la ride. Attention, car cette méthode peut entraîner de petites boules de produit mal étalées et des aspérités. Pour quelles rides ?

- Les sillons naso-géniens

- Les plis péribuccaux et commissures labiales (autour de la bouche), ligne du pourtour des lèvres - Les rides du lion (espace entre les sourcils), les pattes d’oie (rides en étoile au bord externe de l’œil) - Les rides horizontales du front A savoir

- Après l’intervention, des rougeurs et œdèmes peuvent se manifester, mais disparaissent en 24 à 48 h. Evitez de vous exposer à des températures extrêmes dans les 10 jours suivants l'injection.

- Les effets sont immédiats et ne laissent aucune cicatrice.

- C’est un des produits de comblement les plus sûrs. Il existe très peu de contre-indications aux injections d’acide hyaluronique à part les maladies cutanées, le diabète ou les maladies auto immunes. - Dans certains cas, une association de l’acide hyaluronique et de la toxine botulique (Botox®) donne des résultats remarquables.

- Certaines cicatrices peuvent aussi être traitées par des injections d’acide hyaluronique.

- Il existe des acides hyaluroniques d’origine synthétique, donc sans protéine animale. Il n’est pas nécessaire de pratiquer un test avant l’injection comme avec le collagène. - L’effet est visible de 3 à 9 mois, durée au bout de laquelle le produit se résorbe. La plupart des patients effectuent leur seconde séance entre 6 et 12 mois après la première.

- Avant toute intervention, assurez-vous des compétences acquises et de l’expérience du médecin de votre choix, et exigez un devis concernant les prestations que vous envisagez.

- Les tarifs varient selon le nombre de rides à traiter de 250 à 800 €. Le tarif moyen d’une séance pour le traitement des sillons naso-géniens est d’environ 400 €. Le lifting Pattes d’oies, bajoues… Qui n’a pas songé un jour à rajeunir de 10 ans grâce à un petit lifting. S'il est le témoin de nos émotions et de notre personnalité, le visage porte également les stigmates du temps. Sous le poids des ans, la peau s'affaisse, les traits se courbent donnant parfois un air triste.

Qu'est ce qu'un lifting ?

Le terme lifting désigne toutes les opérations destinées à corriger l'affaissement de la peau. Le visage au cours de l’âge va devenir plus allongé avec un affaissement des pommettes et la création d'un creux au milieu de la joue. La perte de l'ovale du visage, l'apparition de bajoues, l'approfondissement des sillons d'expression nasogéniens vont se manifester. Il n'y a pas de lifting doux, de lifting dur, le tout est d'adapter la région à retendre en fonction des objectifs de que l'on a déterminé préalablement avec le patient. On pourra ainsi associer de manière plus ou moins la complète lifting de la région temporale tirant sur le coin de l'oeil et la pommette, lifting cervico-facial traitant les bajoues et le cou. Il s'agit d'une opération de rajeunissement pour laquelle il n'y a pas d’âge déterminé puisque l'on ne vieillit pas tous de la même manière, mais il est rare de l'envisager avant l’âge de 40 ans. Ceci est à différencier des liftings de transformation morphologique (mask-lift) qui modifient l'axe des yeux et la forme des pommettes. Le lifting frontal rehausse la peau et les muscles du front. Les liftings peuvent être associés à des gestes de liposuccion au niveau de la région du cou lorsqu'il y a un excès graisseux ou à l'inverse à des comblements graisseux au niveau des sillons nasogéniens des joues et des paupières inférieures pour redonner du volume alors qu'avec l'âge la peau au niveau de son épiderme et de son derme et de ses muscles s'est amincie.

Qui est un bon candidat pour le lifting ?

Plusieurs facteurs vont intervenir : l'état de la peau, le type du visage, les objectifs, la remise en tension de la peau selon certaines orientations permettront devant une glace de simuler les résultats escomptés. Ils montreront bien qu'ils n'entraînent aucune modification sur la partie médiane du visage en particulier sur la lèvre supérieure et la partie médiane du front. Comment est pratiqué un lifting ? L'intervention a lieu soit sous anesthésie locale avec sédation profonde donnant une relaxation profonde, soit sous anesthésie générale en présence d'un médecin anesthésiste. L'incision commence dans la tempe sous la patte des cheveux puis chemine devant l'oreille, puis dans l'oreille, puis devant le lobe de l'oreille, puis derrière l'oreille pour se terminer dans la nuque. Les plans qui vont être retendus ne sont pas uniquement cutanés mais également les plans profonds musculaires et graisseux. L'intervention dure 2 à 3 heures. Les incisions sont placées de telle sorte qu'elles soient les plus discrètes possibles et que l'implantation des cheveux ne soit pas modifiée en particulier la patte.

Quel est le temps de recouvrement ?

L'hospitalisation dure 24 à 48 heures. Mais il apparaît difficile de recouvrer une activité sociale et professionnelle avant 3 semaines. Pendant les 8 à 10 jours qui suivent l'intervention, le visage est gonflé, voire déformé par des ecchymoses variables selon les patients. Les fils sont enlevés entre le 7e et le 15e jour. La peau est cartonnée, insensible le premier mois.

Quels sont les risques, les complications, les effets secondaires ?

Comme toute intervention chirurgicale le lifting peut être le sujet de tous les problèmes habituels qui accompagnent la chirurgie. Le plus fréquent après un lifting est la survenue d'un hématome (2 à 8 %) et qui dans 0,5 % des cas doit être évacué par le chirurgien. L'infection est rarissime et elle serait traitée par antibiotiques. Les difficultés de cicatrisation peuvent survenir en particulier chez les sujets gros fumeurs. C'est pourquoi le chirurgien vous recommandera d'arrêter de fumer les 4 à 6 semaines qui précèdent l'intervention. Les techniques actuelles permettent d'éviter les accidents nerveux entraînant des paralysies faciales. Les élargissements cicatriciels peuvent se voir au niveau des cheveux et peuvent faire l'objet de retouches.

Peut-il y avoir déception ?

Ceci est le fait d'une mauvaise information sur les limites du lifting, la peau retendue n'est pas changée, ses altérations vont persister et le lifting n'entraîne en aucun cas une peau lisse qui est plus justiciable d'un laser resurfacing qui sera fait dans le même temps ou dans un deuxième temps. Les asymétries faciales et les anomalies de contour osseux ne peuvent être corrigées par un mask lift. Enfin il faut savoir que dans 50 % des cas, une sorte de dépression fatigue survient, le patient est gêné par l'impression de traction et de discrète douleur devant et derrière les oreilles, ne voyant pas le résultat escompté immédiatement. Les télangiectasies (veinules apparentes) pré existantes peuvent être aggravées par le lifting mais seront facilement traitables par des lasers spécifiques.

Combien de temps dure un lifting ?

S'il permet de rajeunir d'environ de 10 ans, il ne changera pas l'expression du visage qui reste naturelle. Sa durée varie entre 8 et 10 ans. Il n'y a jamais de récidive brutale et le vieillissement reprend cependant un cours normal, mais avec 10 ans de rajeunissement. Il est tout à fait possible de renouveler 2 à 3 fois au cours d'une vie un lifting. Combien ?

- Le coût d’un lifting cervico-facial varie de 3050 à 6100 € en fonction du travail à effectuer et de la renommée du chirurgien. Cependant toutes ces opérations sont coûteuses, contraignantes, c’est pour cela que Shoppingvip.fr a choisi pour vous des techniques et des innovations pour vous permettre de retrouver votre jeunesse sans passer sous les mains d’un chirurgien.

N'hésitez pas à consulter nos produits de notre rubrique beaute pour découvrir des soins pour tout le corps, soin du visage, soin anti-age, soin des pieds et des mains

Panier  

Pas de produits

Frais de port 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander




1 achete = 1 offert

- 5 €

dès votre inscription à notre newsletter



Paiement en
3 fois sans frais
à partir de 100 € d'achat